Posted in Société

Les capteurs de rêves.

Les capteurs de rêves. Posted on 9 juin 2008Leave a comment


Le capteur de rêves est l’un des objets les plus importants de la culture amérindienne. La légende concernant l’Araignée Femelle est racontée chez la presque totalité des tribus Amérindiennes.

 

Le capteur de rêves permet aux rêves de passer au travers ses mailles et les filtre. Les bons rêves sont dirigés vers les plumes et servent à conseiller le rêveur. Les mauvais rêves et/ou les cauchemars demeurent emprisonnés dans les mailles, évitant de perturber le dormeur et le jour venu, le Soleil détruit ces énergies perturbantes à l’aide de ses rayons.

Le rêve, dans la culture amérindienne, est le médium favorisant l’échange entre l’Homme et le Grand Esprit. Il est un moyen d’expression de l’âme permettant de se libérer et conserver son équilibre.

________________________________________________________________

Il m’apparaît essentiel que nous connaissions mieux les légendes et l’Histoire des peuples amérindiens dans notre pays. Après tout, ces premiers peuples ont occupé et découvert ce pays que nous disons aussi le nôtre. Ce n’est que largement plus tard que les Français découvrirent à leur tour ce magnifique pays et y vinrent s’y établir pour former une nouvelle nation avec Champlain en 1608, en fondant la ville de Québec.  

__________________________________________________________________

Pourquoi je vous parle des capteurs de rêves aujourd’hui?

Parce que de nos jours, nous avons nous aussi, des capteurs de rêves. Mais ce ne sont pas d’aussi jolis capteurs de rêves que ceux de la légende amérindienne. Non! Ce sont de faux jetons. Nos capteurs de rêves à nous, captent nos beaux rêves et les détruisent. Nos capteurs de rêves à nous, sont ceux qui nous promettent monts et merveilles et qui une fois élus ne tiennent pas leurs promesses. Et nous les croyons chaque fois qu’ils nous promettent de beaux rêves. Et chaque fois, ils captent nos rêves et les brûlent sans que nous n’agissions pour leur signifier que c’est assez. 

Nous aurions intérêt à connaître la culture amérindienne et leurs légendes.

Un grand Chef Sioux a dit un jour: 
                     « La parole de l’Homme Blanc est écrite sur l’eau. »

Quelle sagesse! Il avait très bien compris.

 

 

 

Laisser un commentaire